Energie solaire photovoltaïque : focus sur les panneaux solaires amorphes

Si le principe de l'énergie photovoltaïque est connu depuis le XIXe siècle, ce n'est que depuis ce millénaire que son utilisation est largement répandue, notamment dans l'habitat individuel. Cet article aborde les particularités et les performances des panneaux solaires photovoltaïques amorphes.

Quelle est la différence entre un solide cristallin et un solide amorphe ?

Question-clé que se posent les chimistes lors de l'étude d'un matériau solide, la différence entre un solide cristallin et un solide amorphe repose sur l'arrangement des atomes. Un solide cristallin se caractérise par un arrangement ordonné des atomes, tandis que les atomes des solides amorphes sont disposés d'une manière désordonnée. Dans le domaine des panneaux solaires photovoltaïques, les panneaux cristallins, qu'il s'agisse de panneau monocristallin ou polycristallin, sont largement préférés aux panneaux solaires photovoltaïques amorphes, du fait de rendement largement supérieurs.

Les performances des panneaux solaires amorphes

Les panneaux solaires amorphes conviennent pour les régions à faible ensoleillement. Peu onéreux à l'achat, ils représentent environ environ 10 % du marché des panneaux solaires photovoltaïques. Leur coût moyen s'élève à environ 80 € pour un panneau photovoltaïque d'une capacité de 22 volts. Ils se distinguent également par leur couleur, un gris foncé uniforme. Les panneaux photovoltaïque en silicium amorphe sont basés sur la technologie à couche mince. Le silicium non cristallisé est projeté sur un matériau amorphe tel que le verre, l'acier ou le plastique, puis appliqué en couches fines. La faible épaisseur des couches confère une certaine souplesse au matériau et permet des structures architecturales avancées, comme par exemple des panneaux photovoltaïques de forme courbe. Il est également à noter que les panneaux photovoltaïques amorphes sont les seuls types de panneaux solaires capables de produire de l'électricité avec un éclairage artificiel.